Foire aux questions

Image Gallery


Combien coûte un taxi de l’aéroport au centre-ville d’Athènes ?

Un taxi de l’aéroport ne devrait pas vous coûter plus de 40 euros, quelle que soit votre destination dans le centre-ville. Pour tout trajet avant minuit, vérifiez que le compteur est réglé sur « 1 » et sachez que la prise en charge forfaitaire depuis l'aéroport est de 3,84 euros. Chacun de vos bagages vous coûtera 0,40 cents d’euro de plus. Entre minuit et 6 heures, le compteur est réglé sur « 2 » : ne soyez donc pas surpris de payer un tarif de nuit.

Athènes est-elle une ville sûre ?

Athènes est aussi sûre que toute autre grande ville en Europe. Comme partout ailleurs, faire preuve de bon sens est le meilleur moyen de ne pas s’attirer d’ennuis. N’exposez pas aux yeux de tous des bijoux précieux, gardez votre portefeuille dans votre poche avant, méfiez-vous des pickpockets dans les transports en commun et évitez les rues désertes à la nuit tombée. Et si vous voyez des policiers armés patrouiller à moto dans des quartiers très touristiques, tout va bien : la région de l’Attique n’a jamais compté autant de policiers que ces dernières années.  

Que faire en cas de manifestation ou de grève ?

Les manifestations et les grèves sont monnaie courante en Grèce, car aux yeux des Grecs, le droit de manifester est l’expression ultime de leurs droits démocratiques. Vous n’avez donc aucun souci à vous faire dans la mesure où les manifestations et les grèves ne durent jamais et sont toujours bien organisées. Nous publions une rubrique d’informations sur notre page Facebook afin de vous signaler tout évènement de ce genre et vous fournir quelques petits conseils pour passer outre.

La crise économique peut-elle avoir un impact sur mon séjour ? Les étrangers sont-ils les bienvenus en Grèce ?

L’hospitalité grecque est une valeur fondamentale de notre pays. En dépit de la crise économique, les Grecs restent parfaitement disposés à héberger, divertir et faire plaisir à leurs invités. Bien que certaines politiques étrangères soient impopulaires chez nous, loin de nous l’idée de fermer nos portes aux visiteurs étrangers. Et ce, non seulement parce que nous aimons accueillir mais surtout parce que l’économie grecque dépend plus que jamais du tourisme. Les Grecs en ont parfaitement conscience et se montrent très chaleureux. Le niveau de service que vous trouverez en Grèce est tout à fait exceptionnel. De plus, la crise a provoqué une chute des prix, ce qui vous donne une raison de plus de venir visiter notre beau pays.

Que faire si je me perds ?

Si jamais vous vous perdez, ne vous en faites surtout pas. La plupart des Grecs parlent anglais couramment. Il vous suffira donc de demander votre chemin à un passant qui vous renseignera volontiers. Vous pouvez également vous renseigner auprès des nombreux kiosques où il est possible de se procurer presque n’importe quoi : journaux, boissons, dentifrice... Ces stands de rue servent également de points d’information, tant pour les locaux que pour les touristes, et sont toujours tenus par des Grecs souriants qui se feront un plaisir de vous aider.

Combien ça coûte ?

•    Une course en taxi dans Athènes – 4 à 10 euros
•    Une course en taxi de l’aéroport au centre-ville – 35 euros pendant la journée et 50 euros de minuit à 6 heures
•    Note de taxi minimum – 3,20 euros
•    Un café grec ou un café frappé à emporter – de 1,5 à 2 euros (un cappuccino, café latte et autres peuvent valoir jusqu’à 4,5 euros à la terrasse d’un café branché)
•    Ticket de métro – 1,40 euro
•    Ticket de bus – 1,20 euro
•    Un repas typique – de 15 à 20 euros par personne dans un restaurant classique
•    Souvlaki – 2 euros (pitta souvlaki avec tzatziki et gyros)
•    Une petite bouteille d’eau – 0,5 euro

Available on AppStore Available on AppStore Available on AppStore Get it on Google play