Les jours alcyoniens

Image Gallery

Au cœur de l’hiver, vers la fin du mois de janvier, le temps se fait plus doux et les journées plus lumineuses. En Grèce, ce phénomène mythique est appelé les « jours alcyoniens ».

L’adjectif « alcyonien » vient du terme Alcyon, qui désigne le martin pêcheur, cet oiseau qui couve ses œufs sur les rochers en bord de mer. Même si c’est un oiseau migrateur, il ne quitte pas l’Europe au cours de l’automne, à l’instar des autres oiseaux migrateurs, mais au début du printemps.

Ainsi, en plein hiver, chacun attend de bénéficier de ces incroyables journées ensoleillées. La raison en est qu’à cette période de l’année, les pressions atmosphériques entre le nord et le sud de l’Europe sont équivalentes, ce qui explique cette vague de douceur hivernale.

Du mythe à la légende

À en croire la mythologie grecque, Alcyone, la fille du dieu des vents Éole, vivait en toute harmonie avec son mari Céyx sur la plage. Ils s’aimaient, au point de s’idéaliser comme un couple détenteur du pouvoir, à l’instar d’Héra et Zeus. Face à ce crime de lèse-majesté, Zeus changea Céyx en vautour en guise de punition. Depuis ce jour, Alcyone n’eut de cesse de rechercher son mari disparu sur toutes les mers du globe, au point qu’au fil des ans, les dieux de l’Olympe s’éprirent de pitié et transformèrent la pauvre Alcyone en un oiseau marin du nom d’Alcyon.

Cependant, cela ne mit pas un terme aux souffrances d’Alcyone devenue Alcyon. Elle ne pondait pas au printemps, comme les autres oiseaux, mais en plein hiver, et les vagues emportaient impitoyablement œufs et oisillons. Le désespoir de l’Alcyon finit par toucher Zeus et ses comparses olympiens qui décidèrent d’instaurer 15 jours tempérés au mois de janvier. Pendant cette période de l’année, la mer et le vent battent en retraite afin que l’Alcyon puisse couver ses œufs et apprendre à ses oisillons à voler avant que les flots ne les emportent.

Il existe une autre version de ce mythe. Après son mariage avec Alcyone, Céyx s’en alla pêcher en mer et des vents violents provoquèrent le naufrage de son navire. Impuissante, la pauvre Alcyone qui assista à l’évènement depuis la terre ferme fit une chute sur les rochers et en mourut. Cependant, l’amour de Céyx et d’Alcyone était si fort que les dieux de l’Olympe, touchés par ce drame, décidèrent de les transformer en oiseaux : les Alcyons.

Durant l’hiver, ces oiseaux marins se mirent à pondre dans les crevasses des rochers, pour leur plus grand malheur. Cependant, au beau milieu du mois de janvier, Zeus eut la mansuétude de laisser le temps se réchauffer, le temps de quelques jours, afin que la mère puisse élever ses petits. Voilà pourquoi, encore aujourd’hui, cette période de redoux hivernal est surnommée les « jours alcyoniens ».

Un signe encourageant

Dans la mythologie, l’Alcyon symbolise la sérénité, le calme, la tranquillité des flots marins. Il représente également l’optimisme, car le redoux de ces journées hivernales vient soulager la morosité de l’hiver. L’Alcyon est également reconnu comme un symbole de la foi conjugale. D’après la croyance populaire, lorsque le mâle vieillissant n’est plus capable de voler, la femelle le porte sur son dos, le nourrit et prend soin de lui jusqu’à sa mort.

Enfin, d’après un mythe datant du Moyen-Âge, les Alcyons étaient gris à l’origine. Cependant, lors du déluge biblique, l’on raconte qu’ils volèrent si haut que leurs poitrails prirent des teintes rouges orangées comme le soleil et leurs dos des teintes bleutées comme le ciel.

Available on AppStore Available on AppStore Available on AppStore Get it on Google play