Athènes

Image Gallery

 Même s’il est vrai que la campagne reste un endroit privilégié pour fêter Pâques, tout particulièrement si vous avez des enfants, rassurez-vous, Athènes regorge d’options de divertissement pour un séjour des plus réussis !

Le spectacle de la ville

Pâques est une bonne période pour visiter Athènes car les foules se détournent des grandes attractions pour se consacrer aux célébrations du moment. Depuis le marché coréen, passez du quartier du Céramique à l’Agora antique et au Temple d’Héphaïstos. Dirigez-vous ensuite vers l’Agora romaine, faites une pause aux bains turcs d’Ibn Efendi dans l’historique Plaka puis rejoignez le Parthénon et profitez de la vue depuis les fortifications de l’Acropole. Redescendez sur terre via la rue piétonne Dionysios Areopagitou qui vous entraîne invariablement vers l’Olympiéion (temple de Zeus l’Olympien et arc d’Hadrien) et le Musée de l’Acropole (situé au 15D de cette même rue). Pour de plus amples informations, veuillez contacter le 210 9000900 ou consulter le site www.acropolismuseum.gr).

Les hauteurs d’Athènes

Ne manquez pas de visiter la colline du Lycabette, le point culminant du paysage athénien. Vous pouvez vous y rendre à pied ou en funiculaire. Notez que l’église d’Agios Georgios est particulièrement populaire pour la messe du samedi Saint. Si vous ne versez pas dans la liturgie, prenez simplement un café à une terrasse pour admirer la vue.

L'appel de la nature

Vous trouverez dans le centre-ville d’Athènes la fameuse colline de Philopappos, idéale pour une promenade d’après-midi. Il est en effet des plus agréables d’admirer l’Acropole et la colline du Lycabette depuis cette hauteur spectaculaire.

Si vous avez le vertige, contentez-vous des jardins du Zappeion et du Jardin national, ce sont de magnifiques recoins de verdure manucurés en plein Athènes.
Par ailleurs, Athènes et ses environs abritent une foule de parcs de toute beauté où il fait bon se promener. Le week-end de Pâques semble tout indiqué pour flâner dans ces espaces verts. Où que vous soyez, vous en trouverez un sur votre route !

Bien entendu, rien ne vous empêche de vous organiser une sortie sur le massif Parnitha, couronné d’un parc national exceptionnel. Après une belle randonnée dans un cadre sauvage, venez vous restaurer dans les tavernas au pied de la montagne.

Balades maritimes

Si vous ne pouvez résister à l’air marin, rendez-vous au Pirée ! Avec ses petits ports tels que Mikrolimano, Pasalimani, Freatida ou Piraïki, les balades au bord de l’eau ne manquent pas et les restaurants spécialisés en fruits de mer sont légion...

Vous pouvez également emprunter l’autoroute qui longe la côte et visiter Vouliagmeni, Kavouri, Varkiza, Lagonisi et Sounion, où se trouve le célèbre Temple de Poséidon, une attraction incontournable dans l’Attique.

La côte est tout aussi belle du côté de Rafina, Nea Makri et Marathon, alors si vous avez une voiture et surtout du temps, n’hésitez pas !

La procession de l’Épitaphe et les festivités associées

La procession de l’Épitaphe est l’un des temps forts de Pâques et se conclut toujours par de belles festivités. Si vous désirez y participer, rendez-vous dans les lieux suivants :

•    Cathédrale métropolitaine d’Athènes à Monastiraki
•    Église de Jésus Christ Notre Sauveur à Plaka
•    Agia Aikaterini à Plaka
•    Saint Démétrius le Bombardier
•    Église des Archanges
•    Église Kapnikarea
•    Monastère de Kaisariani
•    Monastère du Pentélique où se déroule une reconstitution de la Descente de Jésus de la Croix le vendredi Saint.
•    Place Syntagma où toutes les processions de l’Épitaphe des paroisses environnantes se rejoignent pour une liturgie commune vers 21h30 le vendredi Saint.

Et après la procession de l’Épitaphe...

À la fin de la messe le vendredi Saint, les tavernas et les bars à ouzo s’animent. Nous vous conseillons d’ailleurs de réserver une table. Fidèles et hérétiques confondus se rejoignent pour déguster de fabuleux mezeh ou quelques spécialités locales. N’hésitez plus, ne manquez pas ce grand moment de joie et de partage dans les quartiers d’Athènes et les villes environnantes. Où que vous soyez le vendredi Saint, laissez-vous gagner par l’enthousiasme général.

La liturgie du samedi Saint

Pâques est la fête religieuse la plus importante de l’Église orthodoxe, et la Veillée pascale figure parmi les moments forts des festivités. Vous pouvez y participer dans les lieux suivants :

•    Exarcat du Saint Sépulcre à Plaka (au coin des rues Erechtheos et Prytaneiou)
•    Église Kapnikarea sur la rue Ermou en plein centre d’Athènes
•    Agia Aikaterini et Agia Grigoroussa à Plaka
•    Agia Eirini sur la rue Aiolou, disposant d’un magnifique chœur
•    Église de Jésus Christ Notre Sauveur à Plaka sur les rues Kydathineon et Sotiros
•    Agia Sofia Acropoleos sur la rue Areopagitou, qui offre une belle vue sur l’Acropole
•    Agios Georgios et Agios Isidoros sur le Lycabette
•    Agios Georgios Karytsis sur la place Karytsi
•    Agia Marina à Thission
•    Saint Démétrius le Bombardier au pied de la colline de Philopappos
•    Agios Filippos à Monastiraki
•    Agios Georgios Makrigiannis

Vous pouvez bien entendu assister à des célébrations de confessions différentes dans les églises suivantes :

•    Église anglicane de Saint Paul sur la rue Filellinon
•    Église russe sur la rue Filellinon
•    Église éthiopienne dans le quartier de Pentagono, au 12 rue Mpochali
•    Église chrétienne et orthodoxe d’Arménie au 10 rue Kriezi sur la place Koumoundouros

Les festivités pascales

En Grèce, les célébrations religieuses sont toujours accompagnées de festivités et le week-end de Pâques s’y prête tout particulièrement. Dans l’ensemble, les grands hôtels d’Athènes organisent des dîners fastueux et des buffets généreux où se mêlent plats traditionnels et mets d’inspiration orientale. Dans les tavernas du centre-ville, vous pourrez bien entendu déguster la fameuse mageiritsa, suivie d’un gigot d’agneau avec des pommes de terre et bien d’autres délices typiques de Pâques.

Pâques orthodoxe et feu sacré

Le rituel du feu est une tradition qui précède la messe du samedi Saint et la veillée pascale, un grand moment pour l’Église orthodoxe. L’Exarchat du Saint Sépulcre est tout indiqué car ce jour-là, y repose le feu sacré venu de Jérusalem.

De Jérusalem à l’Exarchat du Saint Sépulcre

La descente du feu sacré est un vrai miracle et débute à midi au Saint Sépulcre de Jérusalem le samedi Saint. Chacun attend la descente de l’Esprit Saint qui tient 33 cierges allumés au feu sacré pour annoncer la résurrection du Christ. Les ambassadeurs des églises orthodoxes viennent alors allumer au feu sacré leurs propres cierges et la propagation de la flamme pascale dans le monde commence.

Le feu sacré arrive à Athènes par avion dans l’après-midi du samedi Saint où il est directement apporté à l’Exarchat du Saint Sépulcre. Une foule de fidèles attend impatiemment son arrivée. De là, le feu sacré rejoint ensuite toutes les églises orthodoxes du pays. C’est un spectacle magnifique et un moment fort en émotions.

Les œufs rouges de Pâques

L’une des traditions les mieux ancrées des fêtes de Pâques de l’Église orthodoxe sont ces magnifiques œufs rouges préparés par les femmes pour symboliser le sang versé par le Christ. Après les célébrations du samedi Saint, il est d’usage de dîner en famille et entre amis pour manger ces œufs carmin.

Available on AppStore Available on AppStore Available on AppStore Get it on Google play