Αρχιτεκτονική

La région de l’Attique est un véritable écrin d’architecture, abritant une myriade de joyaux aussi précieux qu’admirables et dont l’état de conservation continue d’émerveiller les foules. Comment pourrait-il en être autrement avec l’Acropole, cet antique site fortifié aux vestiges de toute beauté, qui en constitue le noyau fondateur ?

Des temps archaïques à l’ère moderne, une modeste Cité se mue en un vaste ensemble de villages formant aujourd’hui une seule et unique capitale : Athènes. Au fil de métamorphoses dignes d’Ovide, la belle Athènes se trouve bien malgré elle ciselée par une foule d’évènements historiques qui font du berceau de la civilisation occidentale une ville moderne d’une grande richesse architecturale.

Des talentueux Mycéniens aux ambitieux Romains, des superbes Byzantins aux fastueux Néoclassiques, Athènes et sa région regorgent de tant de facettes épargnées par les invasions, les guerres et le temps que différentes époques s’y côtoient et s’y superposent même parfois pour le plus grand plaisir des passionnés comme des amateurs d’architecture.

 

L’Académie d’Athènes s’inscrit dans la majestueuse trilogie néoclassique dédiée au savoir, que l’édifice forme avec l’Université et la Bibliothèque nationale.

Dans la ville de Filothei, au nord d’Athènes, se trouve un espace exceptionnel créé par l’ingénieur et paysagiste Dimitris Pikionis, dont l’œuvre a eu une influence majeure sur l’architecture contemporaine en Grèce.

C’est le célèbre architecte Anastasios Metaxas qui prend la direction des opérations pour construire, à la fin du XIXe siècle, cette bâtisse magnifique.

L'ancien hôtel de ville fait partie de ces bâtiments imposants érigés à la gloire du néoclassicisme au XIXe siècle aujourd’hui incontournables à Athènes.

L’ancienne imprimerie royale figure parmi les premiers bâtiments publics érigés à Athènes dans les années 1830.

L’imposant Stade panathénaïque, récemment rénové, voit s’ériger un large ensemble d’immeubles abritant plus de 200 appartements en vue de loger des réfugiés.

Sur l’agréable rue piétonne Dionysiou Areopagitou se dresse un édifice des plus admirables, conçu dans les années 1930 par l’ambitieux Vasileios Kouremenos.

La construction de l’imposant édifice qui abrite la Banque de Grèce ne commence qu’en 1933 sous la direction des architectes Zouboulidis, Laskaris et Papadakis.

Créée en 1926, la Bibliothèque Gennadios dispose d’un impressionnant fonds documentaire de plus de 120 000 ouvrages traitant de l’Histoire, des arts et de la littérature grecs.

La Bibliothèque nationale illustre parfaitement la vague de néoclassicisme qui balaye la capitale grecque au XIXe siècle et change littéralement le visage de l’antique Cité.

Available on AppStore Available on AppStore Available on AppStore Get it on Google play