Αρχαιολογικοί χώροι

L’entrée du site se fait par la rue Areos, qu’il est facile de rejoindre depuis la station de métro Monastiraki.

Brauron est surtout précieux car il abrite les ruines d’un sanctuaire dédié à Artémis, la déesse de la chasse, qui daterait de l’époque mycénienne et figurerait donc également parmi les plus anciens d’Attique.

Situé non loin de la place Syntagma, au bout de la piétonne rue Ermou, le Céramique est l’un des sites archéologiques majeurs d’Athènes.

C’est à l’initiative des colons vénitiens que le château de Chora est érigé en 1503 au sommet d’une hauteur qui domine les environs.

Au pied de l’Acropole se dressent les colonnes du temple de Zeus Olympien, dont la magnificence illustre l’ampleur magistrale de l’édifice d’origine.

À l’origine, Pluton fait partie de ces divinités anciennes associées à la terre et au monde souterrain.

Au sommet de la colline de Kolona, un fût de colonne continue de dominer le port d’Égine.

Sur le site de l’Agora romaine se dresse un splendide bâtiment : la Mosquée Fethiye.

À l’instar d’un grand nombre de stations de métro à Athènes, le chantier de construction de la station de Syntagma se transforme rapidement en un site de fouilles archéologiques.

Construit au pied de l’Acropole, l’Odéon d’Hérode Atticus connaît bien des aléas au cours de l’Histoire.

Available on AppStore Available on AppStore Available on AppStore Get it on Google play