Le cœur historique d’Athènes

Image Gallery

Athènes se relève d’une Histoire mouvementée au XIXe siècle avec la vaste restructuration de la ville, dont le cœur se trouve aujourd’hui au croisement des rues Stadiou, Ermou et Pireos. Depuis plus de 150 ans, ce triangle urbain concentre la vie politique, culturelle et sociale de la nouvelle Athènes, capitale de l’État grec contemporain. Parcourir les ruelles du centre historique est le moyen parfait de comprendre l’évolution d’une cité mythique qui puise ses origines dans les temps les plus anciens de l’humanité.

Itinéraire | Durée approximative : 3-4 heures

Point de départ historique d’Athènes la nouvelle, la place Syntagma est aussi le lieu où commence notre itinéraire. Érigé à la fin du XIXe siècle, le manoir luxueux appelé Bangeion, du nom de son riche propriétaire, continue de dominer la place de la Constitution aux côtés de l’ancien hôtel Alexandre le Grand. De la rue Athinas, d’où la colline sacrée de l’Acropole est bien visible, rejoignez la place Kotzia qui renferme un site archéologique avant d’admirer les façades de l’ancien Hôtel de ville d’Athènes et du Palais de Melas, conçus par le célèbre architecte Ziller. Non loin de la place, vous pourrez apercevoir également le bâtiment imposant de la Banque nationale de Grèce.  

Traversez la place en direction du Palais de Melas pour rejoindre la rue Ajolou où vous pourrez admirer les vestiges des anciennes fortifications de la ville. Prenez ensuite la rue Sophokleous pour rejoindre une artère commerciale majeure d’Athènes. Vous y trouverez notamment une pléthore de boutiques de spécialités. À ce stade, autant vous lancer dans l’exploration des allées du fameux marché Varvakeios, bel exemple de style néoclassique totalement restauré. Découvrez l’ambiance qui devait régler à la stoa d’Attale avec une foule de petits commerces où vous trouverez de tout et de rien. Un vrai festival de couleurs et de saveurs !

Du marché, empruntez la rue Evripidou, mieux connue sous le nom de rue des épices où s’enchaînent de petits magasins qui raviront les amateurs de bonne chère. Suivez la rue Agio Markou qui vous mènera à un marché spécialisé dans le prêt-à-porter et les textiles, où aux odeurs des épices se mêleront les couleurs des étoffes. Si vous voulez vous faire plaisir et vous acheter un petit quelque chose en souvenir de ce séjour mémorable, c’est LE lieu à explorer !

Tournez ensuite à gauche dans la rue Vissis pour rejoindre les rues Praxitelous et Skouleniou, qui vous mèneront tout droit à l’authentique église Agioi Theodoroi, un petit bijou de l’art byzantin dont la construction remonte au XIe siècle. De là, rejoignez la verdoyante place Klafthmonos, où trônent deux édifices remarquables de 1834, les demeures Dekozi-Vouros et Ephtaxias, qui accueillent aujourd’hui les collections contemporaines du Musée de la ville d’Athènes.

Prenez le temps de vous délasser dans ce recoin de la ville bien connu des Athéniens, la place Karitsi, à la terrasse de l’un de ces bars et restaurants à la mode qui rassemblent la jeunesse athénienne. Cela vous donnera l’occasion d’admirer en toute tranquillité l’église Saint Georges Karitsi, qui fait face au bâtiment de la Société littéraire Parnassos. Après un petit en-cas bien mérité, prenez la direction de la rue Karitsi par le biais de la Hristou Lada, qui vous mènera au théâtre Moussouri. De là, prenez la première à droite pour rejoindre la rue Anthimou Gazi via une arcade où s’élève le bâtiment de l’historique journal grec, le national Estia. S’y opposent la Bibliothèque Bénaki et l’ancien Parlement hellénique dans un écrin de verdure qui abrite aujourd’hui le Musée d’Histoire naturelle d’Athènes.

Passez ensuite devant le centre commercial Attica pour rejoindre à nouveau la place Syntagma, symbole de la Grèce nouvelle. Cette place mythique regorge en effet d’édifices néoclassiques, dont le Parlement hellénique, qui a pris ses quartiers dans l’ancien palais d’Othon Ier, et la villa Pallis. La rue Ermou, qui concentre de nombreuses boutiques, est une voie piétonne agréable menant au fameux quartier Monastiraki et ses magasins de luxe. Si faire du lèche-vitrine ne vous emballe guère, profitez-en tout de même pour admirer, au numéro 11 de la rue Ermou, cet incroyable édifice du début du XXe siècle qui abritait autrefois un célèbre hôtel, transformé aujourd’hui en centre commercial.

Au beau milieu de l’animation de la rue Ermou se dresse la splendide Kapnikarea, l’un des joyaux de l’architecture byzantine datant du XIe siècle. La modeste église continue de s’opposer au passage du temps et de charmer touristes et passants. Si vous voulez faire une pause, c’est le moment idéal. Sirotez un café en admirant l’Acropole bien visible depuis cette portion de la rue Ermou.

Encore quelques mètres et vous croisez à nouveau la rue Aiolou. Non loin se trouve la petite place Agia Irina, où vous trouverez de bons restaurants et une belle énergie, l’occasion de faire une pause avant d’aller admirer l’église Agia Irini, véritable perle d’architecture détrônée par la Cathédrale métropolitaine d’Athènes, construite en 1862 au cœur du parc de Mitropoleos dans la rue du même nom.

Maintenant que vous avez pris vos repères, rien ne vous empêche de déambuler au hasard dans l’animation des rues d’Athènes et profiter du bouillonnement exaltant de cette ville passionnante. Bien entendu, si vous aspirez au calme de votre chambre d’hôtel, prenez le chemin de retour depuis la station de métro Monastiraki qui se trouve à deux pas.

Available on AppStore Available on AppStore Available on AppStore Get it on Google play